Pays de l’Argences en Aubrac
> Le territoire

Le territoire

Situé au sud du Massif Central, entre Aubrac et Truyère, à 25km de Laguiole et de Mur de Barrez, la communauté de communes de l’Argence offre des paysages variés et grandioses. Il s’étale des monts d’Aubrac à la Viadène et doit son qualifiant « Argence » à la rivière Argence La Vive qui de sa source au Roc du Cayla (1298 m), rejoint l’Argence Morte sous le remarquable pont d’Orlhaguet avant de former des gorges appréciées des amateurs de sports aquatiques.

De par son orientation vers le Nord Aveyron et lieu de passage incontournable entre le Cantal et l’Aveyron, Ste Geneviève sur Argence fait partie intégrante de ce territoire nord-aveyronnais appelé aussi Haut Rouergue.

Photos sur Flikr

Les communes

Argences en Aubrac (commune nouvelle)

Alpuech

L’étymologie d’Alpuech signifie “haute montagne”. En effet, le village se situe à 1080 m d’altitude. Situé aux portes des grands pâturages, c’est un village accueillant et coquet. Vers 976, Alpuech existait déjà et à partir du XIVème siècle les foires qui s’y déroulaient étaient réputées dans le pays.

Graissac

Graissac est bâti sur la roche volcanique à une altitude de 915 m (superficie de 26,42 km²) et compte 236 habitants appelés graissacois et graissacoises.
La commune de Graissac comprend les hameaux de Brénac, Le Quié, Banes, Englés, Mourmentres, Niergourg, La Borie, La Combrie, Le Batut, Rouchaudy.

Lacalm

Situé aux portes de l ’Aubrac , Lacalm est le village le plus élevé du canton et de l’Aveyron puisqu’il se situe à 1128 m d’altitude.
Le nom du village se prononce Lacan. Lacalm a 208 habitants appelés les lacanais et lacanaises pour une superficie de 26,49 km².
L’étymologie donnée par l’historien Bosc est la suivante : “ce nom de lacalm, commun à plusieurs villages du Rouergue, dérive d’un vieux mot celtique qui signifie “haute plaine”. Le mot Calm était utilisé entre le 15ème et le 17ème siècle pour désigner sur ces hauteurs un certain type de propriété.

Ste Geneviève sur Argence

Sainte-Geneviève (à environ 800 m d’altitude) est situé à l’extrémité Nord du département de l’Aveyron, sur le verdoyant plateau de la Viadène, face aux monts du Cantal, sur les contreforts de l’Aubrac. La Truyère présente des gorges très encaissées qui furent surnommées « les gorges du diable ». Jadis très sauvage et difficile d’accès, elle a accueilli une succession de barrages qui en font la première rivière de France pour l’énergie hydro électrique. Parmi eux et tout proche de Sainte Geneviève, le barrage de Sarrans qui fut longtemps le premier d’Europe et dont le lac présente de magnifiques sites appréciés des touristes.
La Viadène est une région d’élevage par excellence avec la présence privilégiée de la race Aubrac. Sainte Geneviève doit son qualifiant « Argence » à la rivière Argence La Vive qui de sa source au Roc du Cayla (1 298 m), rejoint l’Argence Morte sous le remarquable pont d’Orlhaguet avant de former des gorges appréciées des amateurs de sports aquatiques.
Sainte-Geneviève, chef lieu de canton, avec ses 996 habitants appelés les génovéfains et génovéfaines se tourne maintenant vers des activités modernes aptes à retenir des ménages telles que la menuiserie (fabrication d’escaliers) ou les abattoirs.

La Terrisse

Village situé aux portes de l’Aubrac, la Terrisse se situe une altitude de 918 m et comprend 170 habitants appelés terrissiens et terrissiennes pour une superficie de 27,6 km².

Vitrac-en- Viadène

Vitrac situé à une  altitude de 1010 m (superficie de 16,99 km²) offre un beau panorama sur les Monts du Cantal. Il comprend 99 habitants appelés les vitraciens et les vitraciennes.

 

Cantoin

Le village se situe sur un haut plateau dominant la vallée.
Cantoin comprend 312 habitants appelés les cantoinais et cantoinaises et se situe à une altitude de 950 m (superficie de 42,37 km²).

 


Météo Sainte-Geneviève-sur-Argence
Haut de page