Visites & Découverte - Alpuech

Patrimoine

Anciennement « Apuèg » (« haute montagne ») en occitan, le village se situe à 1080m d’altitude ;
c’est un village accueillant et coquet, au bord du plateau de l’Aubrac ; aux portes des grands pâturages et offrant une vue magnifique, d’un côté sur  la Viadène, de l’autre sur l’Aubrac

 

Histoire

Vers 976, Alpuech existait déjà et à partir du XIVème siècle les foires qui s’y déroulaient étaient réputées dans le pays.
Le château d’Alpuech, ainsi que celui de Cantoin, la Baronnie de Benaven et le château de Lacalm, appartenaient au comte de Rodez. Ce dernier donna le bénéfice d’Alpuech au monastère de Pebrac (Haute Loire) en 1215. Le château fut détruit vers 1550. Les maisons les plus anciennes entourent son église du XIème siècle de style Roman, en forme de croix latine. Du clocher, on a par beau temps une vue magnifique sur les monts du Cantal. Il existe des traces de voies romaines ainsi que des croix de chemins du XVIème siècle sur la route de Vitrac et une remarquable croix en « tau » du XIIème siècle (nord du village).

Personnages

Alpuech est la patrie du célèbre hors la loi et chouan J.P Bouyssou dit le voleur d’Alpuech véritable « Robin des bois » de l’époque révolutionnaire : il prend aux riches pour donner aux plus démunis.

Deux ruisseaux, l’Argence vive et l’Argence Morte ont leur source sur son territoire et font la joie des amateurs de pêche.

 

 

 

 

 

 

 

 


Vidange du barrage de Sarrans
Haut de Page